L’architecture doit s’inscrire dans l’expérimentation sur un temps long

L’architecture doit s’inscrire dans l’expérimentation sur un temps long

L’architecture doit s’inscrire dans l’expérimentation sur un temps long – Patrick Bouchain

02 juin 2018 / Podcast de L’invité Idées de la Matinale sur France Culture
Examinée à l’Assemblée nationale du 30 mai au 6 juin, la loi ELAN fait débat, notamment sur la question des logements sociaux. Une semaine après l’abandon du plan Borloo par Macron, le regard de l’architecte Patrick Bouchain.

Le « constructeur » et « architecte social » Patrick Bouchain fait part ses réserves au sujet de la loi sur l’Evolution du logement, de l’aménagement et du numérique dite loi ELAN : « Pour que la loi soit humaine plutôt que coercitive, il faut qu’elle soit mise à l’épreuve du cas humain, et donc il faut l’interpréter. » « C’est une loi pour la France qui va vite, pas pour la France qui va lentement. La cohésion des territoires n’existe pas.  » « Emmanuel Macron a été élu pour défendre des idées jeunes et innovantes mais s’appuie finalement sur des administrations de très haut sommet. »

Au sujet du concours d’architecture que le texte rend facultatif pour les bailleurs sociaux :  » Il n’est pas indispensable à la construction de logements sociaux. Ce qu’il faut, c’est la garantie d’un architecte capable de penser sur le temps long, et de mettre l’usager au cœur de la conception. »

Patrick Bouchain est à l’origine du « permis de faire » promulgué dans la loi Création architecture et patrimoine (CAP) en 2016 par Fleur Pellerin, et que la loi ELAN remet en question. « Ce que j’entends par permis de faire, c’est la possibilité d’expérimenter avant d’être jugé. Essayer, et attendre les résultats pour statuer. »

Pour écouter le podcast complet c’est pas ici !

L’architecture doit s’inscrire dans l’expérimentation sur un temps long

Reportages-Ragots

Reportages-Ragots

En 2019 l’association Rural Combo a commencé sa permanence dans l’ancien collège de Billom, au fil du temps et des rencontres des relations se sont tissées. Ces liens ont donné l’idée à Rural Combo de réaliser des capsules d’anciens usagers du collège afin que leurs témoignages nous éclairent sur l’Histoire du site.

« Depuis que je me suis installée dans l’ancien collège, je rencontre d’anciens occupants, anciens collégiens, anciens militaires, ou anciens squatteurs, qui me racontent leurs histoires.

A chaque récit, mon regard sur cet endroit a changé, s’est nourrit de leurs souvenirs. J’ai alors eu envie de pouvoir transmettre ces histoires, que voici. Bonne écoute ! »

 

Chapitre 1 : Une journée à l’école militaire, avec Raymond

par Raymond | Une journée à l'école militaire

Chapitre 2 : Deux frères au collège, avec Régis et Albert

par Régis et Albert | Deux frères au collège

Chapitre 3 : Les années squat avec Julien, Quentin, Victor et Guillaume

par Julien, Quentin, Victor et Guillaume | Les années squat

L’architecture doit s’inscrire dans l’expérimentation sur un temps long

Les locomotives du lien social

Les locomotives du lien social

La première rencontre publique de La Preuve par 7 à Lunel a été l’occasion de se réunir devant l’ancienne gare, afin de faire réfléchir les participants au devenir du bâtiment à travers un thème choisi. Les habitants ont débattu autour de la question du lien social en compagnie de quatre invités, engagés dans l’action sociale. Cette réunion a été un moment d’échange et de débat. Des activités artistiques et culturelles ont été également proposées et ont permis de créer des interactions conviviales propices au développement d’idées nouvelles.

par La Preuve par 7 | Nasser Raïs, Pascal Obiols, Frédéric Fonton, Melika Morsli, Pascal Brunet et Jacques Garnier

L’architecture doit s’inscrire dans l’expérimentation sur un temps long

Interview de Patrick Bouchain, Grand Prix de l’Urbanisme 2019

Interview de Patrick Bouchain, Grand Prix de l’Urbanisme 2019 – par Ariella Masboungi

Décembre 2019

Cette interview de Patrick Bouchain, architecte et scénographe urbain, grand prix de l’urbanisme 2019, met en lumière plusieurs thèmes propres à la démarche de Patrick Bouchain. La question des échelles est traitée, mais également celle du commun et du politique. L’architecte nous fait également part de sa volonté de créer une grande école sur la ville afin d’inventer quelque chose de nouveau qui permettrait d’assurer la durabilité de la vie sociale et collective dans nos sociétés actuelles…

 

par La Preuve par 7 | Interview Patrick Bouchain Grand Prix de l'Urbanisme